Bernard Berthois-Rigal expose à Fresnay-sur-Sarthe

Notez votre avis sur cet événement : 

Aucun vote pour le moment

Date de l'événement : 

Vendredi 8 décembre 2017 - 10:00 - Dimanche 10 décembre 2017 - 18:00

Annonceur(s) : 

Alpes mancelles activités présente : Bernard Berthois-Rigal expose à Fresnay-sur-Sarthe le 2017-12-08 10:00:00 - 2017-12-10 18:00:00

Exceptionnelle exposition de Bernard Berthois-Rigal pour ses 90 ans !

Bernard Berthois-Rigal nous fait l'honneur d'exposer ses oeuvres à Fresnay-sur-Sarthe

Salle George Durand
dans le parc du château de Fresnay-sur-Sarthe

​du vendredi 8 au dimanche 10 décembre 2017 de 10h à 18h

« Le moment est venu de lever le rideau sur les étranges peintures-collages de Berthois-Rigal. Pincez-vous il se passe ici quelque chose extraordinaire et prodigieux ? Bernard Berthois-Rigal est un médium et se laisse aller à des visions intérieures. Nous l’observons dans toute sa finesse et toute sa force » J.M. TASSET Journaliste du Figaro.

« En marge parmi les marginaux », c’est ainsi que se définit Bernard Berthois-Rigal. Refusant d’être affilié à l’art brut, ce personnage hors normes, tantôt comédien, peintre abstrait, dessinateur technique ou fabricant de bijoux, poursuit une démarche tout à fait singulière. Préoccupée par la mystique extrême-orientale, sa peinture résolument non figurative prend racine dans ses réflexions. Elle est peuplée d’animaux fabuleux, de monstres plus drôles et décoratifs que terrifiants, qui évoquent le monde merveilleux de ses rêves. De son apprentissage d’orfèvre, Berthois-Rigal a conservé le goût de la précision et du raffinement. La Formule, Racine et Deux présences insidieuses appartiennent à ces petites compositions dont l’exécution, par sa minutie, le foisonnement de ses motifs, la subtilité de ses couleurs et le recours à un encadrement composite, rappelle l’art de l’enluminure et des miniatures persanes. L’espace pictural y est divisé en une succession de cadres organisés autour d’un sujet central, figure zoomorphe, monstre imaginaire, lui-même découpé en de multiples cellules. Le remplissage de ces petits compartiments d’un tracé sinueux et ininterrompu, sorte de calligraphie instinctive faite de volutes, de coquilles et d’arabesques, tient de l’écriture autant que du dessin.

Ces espaces saturés qui définissent le motif central et certains encadrements laissent apparaître des fonds aux tonalités irisées, cendrées, dont la matière minutieusement façonnée donne l’illusion d’un parchemin. C’est sur ces fonds unis où le papier travaillé, tour à tour froissé, usé, collé, peint, vernis, patiné, gaufré, devient une matière précieuse et mystérieuse, que se détache toute l’imagerie fantastique de Berthois-Rigal. L’extrême raffinement, l’ingéniosité qui président à la mise en œuvre de ses collages minutieux entretient un étonnant dialogue avec la modestie, la fragilité des matériaux employés. Berthois-Rigal, bricoleur alchimiste, transforme le rebut, le déchet de papier, le rien, en « de petites machines oniriques, des pièges pour le rêve », comme il aime les nommer.

Partagez sur vos réseaux sociaux ou par courriel à vos amis Partagez sur vos réseaux sociaux !
 

Professionnels & commerces

 

Emplois-services & vendeurs occasionnels

 

Associations & organisations

 

Villages, bourgs, villes & communes

Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.