FANUM de Oisseau-le-Petit

Donnez votre avis sur l'intérêt touristique : 

Aucun vote pour le moment

Intérêt touristique : 

Sur la commune de : 

Alpes mancelles activités : FANUM de Oisseau-le-Petit - OISSEAU-LE-PETIT - culture & patrimoine

Temple Celte retrouvé

Le Temple, d'origine celto-romaine, a fait l'objet d'une reconstitution depuis sa fouille, entre 1984 et 1987. C'est un fanum (sanctuaire gallo-romain entouré d'éléments d'habitations et de voirie. Visite et accès au site libre toute l'année, possibilité de visites guidées sur demande par l'association A.C.A.

Ce fanum date de l'occupation romaine. Le temple, d’origine celto romaine a fait l’objet d’une reconstruction depuis la découverte dans les années 1980, d’un sanctuaire gallo romain et d’éléments d’habitation et de voirie. Il est intéressant de constater la persistance d'une forme de bâtiment celte dans un milieu romanisé.

Des fouilles, entre 1984 et 1987, ont surtout porté sur un fanum, qui a été entièrement étudié et que l'on a restauré et couvert pour le protéger et en donner une image proche du volume initial. Toutefois, le site d'Oisseau-le-Petit, vraisemblablement une agglomération secondaire, comprend aussi un tissu de rues orthogonales qui délimitent des îlots d'habitation et de boutiques. Dans ce réseau s'insèrent des bâtiments publics et religieux : temple, thermes, théâtre etc.

Le fanum est bordé à l'est et à l'ouest par des rues nord-sud. Au delà de ces deux rues, les fouilles ont révélé d'autres édifices qui n'ont pas encore été fouillés. Au nord du fanum subsistent les vestiges des murs d'autres bâtiments ; au sud, un édicule de 4 m de côté environ, enferme un puits profond qui fut comblé dans la deuxième moitié du IIe siècle.

Ce fanum est intéressant à plus d'un titre. Ce type de bâtiment appartient à la civilisation des Celtes. On le rencontre dans différentes régions, en particulier dans l'Est de la France et en Allemagne. Nous ne connaissons pas l'état originel de celui d'Oisseau-le-Petit. L'état que nous ont révélé les fouilles est visiblement un aménagement à la mode romaine, comme l'est sans doute le réseau orthogonal des rues. L'insertion dans un milieu gallo-romain d'une forme celte montre la persistance des cultes antérieurs sous l'occupation romaine. Elle traduit ainsi la manière dont les populations gauloises se sont approprié des formes romaines et les ont adaptées à leurs besoins particuliers. On sait que les Romains n'ont pas cherché à imposer leurs cultes. Bien au contraire, en laissant toute liberté dans ce domaine aux peuples qu'ils avaient conquis, il favorisaient la fusion entre les autres cultures et la leur.

Partagez sur vos réseaux sociaux ou par courriel à vos amis Partagez sur vos réseaux sociaux !
 

Professionnels & commerces

 

Emplois-services & vendeurs occasionnels

 

Associations & organisations

 

Villages, bourgs, villes & communes

Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.